Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un soir près du feu de la taverne

Aller en bas 
AuteurMessage
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Un soir près du feu de la taverne   Dim 10 Déc - 18:31

La taverne était bien éclairer, il y avait quelques personnes qui étaient assise autour d'un feu qui réchauffait bien, vu le froid de dehors. l'ambiance était silencieuse, mais c'était habituelle dans cette taverne. Le village était composer pour le moment de bien peu de gens. On faisait rapidement le tour de celui-ci et de ces habitants.

Sérë regardait les flammes dans l'entre du feu avec une certaines admiration, elle s'y perdait complétement. La danse lascive des flammes léchant le bois était captivante. Elle aimait beaucoup les feux, il y avait en eu quelques chose de réconfortant.

Après un moment, elle secoua la tête et sortie un petit livre de cuir. Elle alla attraper un bout de bois qu'elle avait placé plus tôt dans le feu, et commença à écrire avec celui-ci, devenu un charbon.



***Une autre journée viens de se terminé. Comme à notre habitude, nous nous sommes réunis dans la taverne. Un lourd silence nous unis. Je pense que la mort de Mathias, le mois passé, continue de nous affecter tous. Les gens gardent le silence, il était celui qui apportait de la joie. Il avait toujours une blague a raconté quelque chose. Sa mort nous affecte beaucoup.***


Elle referma son livre en soupirant et regarda autour d'elle. Elle était entouré par des gens de toute races, existait-il encore des elfes comme elle? Dure à dire.

Elle regarda son assiette qu'elle avait repousser tout a l'heure. Il s'agissait d'une sorte de potage de racine. Ce qui avait de plus nourissant dedans était sans doute le lait de sa brebis. Il n'était pas appétissant mais au moins tout le monde pouvait manger.

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Mar 12 Déc - 18:58

Aldebert alla s'appuyer sur la table près d'Alca. Il soupira et l'a regarda en secouant la tête. Il détestait lorsqu'elle refusait de se nourrir, cela signifiait qu'elle se laissait aller à des pensées noires et ici, rien n'était pire que cela. Il grommela un peu, se souvenant que celui qui chantait, blaguait autrefois, était Mathias. Il était toutefois mort, il s'était lancé en bas de la falaise, en ayant assez et espérant rejoindre les anges de ces propres histoires.

- Écoute Alca... je sais que tu déteste ma cuisine, mais, je te demanderai de faire un effort. Je sais que ce n'est pas ce qui a de meilleurs pour le palais d'une oreille pointu comme toi, mais s'est nourrissant. Croit moi prendre un peu de chaire ne te rendrait que plus belle. Y'a rien de tel qu'une belle femme toute en forme...

Il prit un moment pour s'imaginer quelques femmes, bien en chaire, ronde, comme il les aimaient, et il sourie un peu, songeant que peut-être un jour, il pourrait revoir de telles merveilles.

- Mais c'est si rare... Alors mange... on a la chance ici de pouvoir le faire et sans attaque depuis très longtemps. Nous sommes loins de la guerre, loin de tout. Le village que TU as créer à besoin de toi et toi tu as besoin de nourriture, alors cesse de faire la gamine alors que tu es une décrépie et mange.

Il l'a regarda droit dans les yeux en lui relevant le visage pour être sur de soutenir son regard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Mar 12 Déc - 20:03

Elle repoussa sa main en riant un peu, elle détestait quand on l'a touchait sans sa permission, mais ne le laissait pas trop savoir. Elle avait apprise à se taire avec les années afin d'évité des conflits inutiles. De plus, Aldebert était devenu un bon ami à elle avec le temps.

Elle frotta un peu son menton, simplement par mécanisme, sans en comprendre le but. Elle s'assura de soutenir le regard D'Aldebert et prit une bouché de sa mixture tout en le regardant. Elle avala la bouché  devenu froide par le temps et un peu plus abjecte et poussa même son audace à dire : Miam. Elle continua à manger sous le regard de son ami, avalant boucher après boucher afin d'en terminer au plus vite. Une fois qu'elle pu voir le fond de son bol vide, elle prit une grande gorgé de Vokin, spécialité alcoolisé d'Aldebert.

- Bon voilà, c'est fait. Je suis désolée, je ne voulais pas te manquer de respects. Tu travaille très fort pour la nourriture que nous avons sur la table. J'aimerai une plus grande diversité, mais tu fais déjà des miracles avec bien peu.

Elle prit son bol sur la table et lui donna en lui tirant la langue.


-Tiens prends le et va le laver... merci pour le repas, merci pour l'alcool. Demain se sera une grosse journée, l'ambiance est à la tempête. Regarde dehors, les premiers flocons commencent à tombé. L'hiver est à notre porte et il sera rude...

Elle regarda a l'extérieur, détournant son regard de son ami, percevant partout où il y avait de la lumière, une fine couche de neige qui recouvrait le sol. Le vent se levait. La température avait chuter d'un coup, la nuit allait être terrible.

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Celear

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Jeu 14 Déc - 19:56

À l'extérieur tout annonçait le début d'un hiver rude, le vent et la neige frappait la fenêtre du petit établissement avec force. Le ciel était rempli de nuage qui couvrait le soleil assombrissant le paysage qui commençait peu à peu à être couvert d'un délicat tapis blanc.

Puis, plus rien, plus un son ne sembla provenir de l'extérieur ce qui entraina grandement l'incrédulité des habitant du village. Tous se lancèrent des regards à la fois curieux et inquiet sur cet arrêt brusque du vent et de la neige à l'extérieur, puis comme pour appuyer cela un tremblement commença à ce faire sentir tandis qu'une colonne de lumière pourpre sembla tomber du ciel et s'étirer jusqu'au sol.

La terre se mit à trembler peu à peu, les secousses devenant de plus en plus forte à chaque minute tandis que l'auberge ondulait presque sous celle-ci. Puis une déflagration puissante semblant provenir du nord, secoua la forêt balayant la neige des arbres et soufflant les vitres de l'auberge en une pluie de shrapnel de vitre qui frappèrent les clients de celle-ci par surprise.

Seul les gémissements de douleur des clients ayant été atteint par la vitre ou projeter par terre par le souffle brisait le silence écrasant du moment.  Comme si rien ne s'était passé, le vent et la neige reprirent s'engouffrant dans l'auberge et ne laissant comme preuve de ce qui c'était passé, que les blésé et la colonne de lumière s'élevant jusqu'au ciel.


(Si vos personnages décide d'aller voir la source de la colonne de lumière, voir le post : ---Le retour---)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Jeu 14 Déc - 22:01

Elle écouta les bruits de pas de son ami qui s'en allait sans doute laver la vaisselle, comme elle lui avait demandé. Elle croisa ses bras, se releva et s'approcha de la fenêtre, quelques choses se passait, un trouble arrivait.

Il y avait soudain ce lourd silence, les animaux s'affolait à l'extérieur. Elle n'eut pas le temps d'analyser toute l'ampleur de la scène qu'elle ressentit de grande secousse. Elle s'appuya contre le mur et continua de regarder dehors, tétaniser.

Puis, se fut l'explosion,elle fût projetter contre une table plus loin. Elle sentie des éclats de verres allez se loger dans son visage et dans ses bras. Et, plus rien.

Elle se releva péniblement, une douleur dans le dos et une sensation de brûlure là ou le verre avait transpercer sa peau. Elle regarda autour, vit des blessés, mais pas de mort. Heureusement.


***Non, pas la guerre, pas ici, pas encore, non ***

Elle devait en avoir le coeur net, blesser ou pas, elle s'élança dehors, attrapant un arc qui était attacher sur le haut de la porte. Elle empoigna des flèches planté à même le sol à la sortie. Le village était prêt à toute attaque, il n'avait pas le choix. Elle n'avait pas le choix.

(Elle quitte sans un regard de plus pour les autres vers la source de lumière)

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Ven 15 Déc - 11:40

Un grand soupir s’échappa de la bouche d’Aldebert, alors qu’il ramassait la vaisselle de celle qu’il venait de raisonner. Il alla a l’arrière d’un comptoir en pierre et en bois, pas très grand, juste assez pour recevoir entre deux et trois personnes et entreprit de laver la vaisselle dans une bassine de pierre remplie d’eau et de savon.

Il voulu maugréer après Alca, mais quelques chose en lui s’éveilla, son instinct de survie. Quelques chose clochait. La terre trembla, il s’adossa au mur de sa taverne, fort et protecteur il s’avait qu’il tiendrait la secousse. Il ne comprenait pas très bien ce qui se passait, mais sa survie devenait importante.

Il regarda autour de lui, cherchant une réponse sur ce qui se passait, puis, une immense déflagration se passa. De la vitre se retrouva partout, il entendit des cries, les gens dans sa taverne se retrouvèrent sur le sol, projeté avec une grande violence. Il secoua la tête, entendant un son sourd dans ses oreilles, une sorte de silement.

Il attrappa une dague dans sa botte, elle avait une lame noire comme la nuit, elle semblait légèrement visqueuse, comme si un liquide l’entourait. Aldebert balaya la pièce du regard et vit Alca quitter avec son arc. Elle s’en allait en protection. Il avait confiance en elle, après tout, elle avait bâtie cette endroit et y était rester seule longtemps. Il se dirigea lentement vers ces amis du village afin de s’assurer que tous allaient bien. En fait, il se fouttait un peu d’eux, mais il devait faire l’effort de les aider.

Il regarda les fenêtres de son établissement, elles étaient dangereuses, il devait remédier à cela immédiatement, de façon temporaire pour éviter des attaques trop facile de la part de projectile. Il demanda l’aide des gens dans la place, il rangea sa dague et attrapa tout ce qu’il pu afin de refermer les espaces créer par la déflagration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   Ven 15 Déc - 15:12

(Il n'y a plus de personnages dans cette scène, elle est donc fermée)

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un soir près du feu de la taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un soir près du feu de la taverne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phénomène étrange autour de la lune ce soir
» Diamagnétisme et sustentation des ovnis près du sol
» Prières du soir à Jésus...à Dieu...
» PLEURS DU SOIR BEBE DE 3MOIS
» le cratère qui brûle depuis près de 40 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'an 1-
Sauter vers: