Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La grève, la plage et l'eau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Mer 7 Mar - 22:05

Adalon était un peu découragé en se comparant à Adyelle et Aldebert, mais il prit cela, et les coups de flèches de Mali, avec un grain de sel, voyant que leur entraînement avait aussi une utilité au village.
La pause n’arrivait pas trop tôt, selon lui, puisqu’il avait mal partout. Il s’étira comme il put, mais cela ne faisait pas grande différence. Au moins il n’était pas trop essoufflé… pas encore. Il écouta Maliniatal avec intérêt, car se protéger des flèches allait devenir très important, contrairement à avant. Lorsque le dîner fut prêt, il mangea le poisson préparé par Adyelle avec un gros sourire.


-Délicieux! Ça faisait longtemps que je n’avais pas mangé de poisson. Quand j’étais jeune et qu’on ramenait du poisson, la cuisinière de la caravane nous disait toujours de le nettoyer nous-mêmes, à moins qu’on veuille le manger cru.

Il rit un peu, et avait un sourire nostalgique. C’était un souvenir datant de temps calmes, avant que la guerre soit omniprésente et que son pouvoir lui cause bien des ennuis.

-Je t’aiderai à le nettoyer la prochaine fois, Adyelle, ça me fera plaisir.

Il écouta ensuite la proposition d’Aldebert avec intérêt, analysant les options, mais se disant aussi qu’il devrait en déférer à son expertise.

-Une targe de bras, c’est un bouclier? Lancer un sort avec une seule main, c’est déjà compliqué, alors ça risque d’être un problème. Et franchement, j’aurai peur de me blesser en bloquant, alors j’aimerais mieux éviter les coups ou les dévier, si possible. Je suis prêt à essayer l’épée courte, en revanche. J’ai pensé à un bâton, mais je trouvais que ça manquait de mordant.
Pour l’arbalète à une main, c’est une bonne idée, il faudrait que j’essaie, mais je veux aussi une arme physique. Oh, j’y pense, on a laissé une arbalète au campement des cultistes. Elle est sûrement trop lourde pour moi, mais ce serait sûrement bien utile pour la défense du village.
Ne t’inquiète pas pour le vouvoiement. Je ne suis pas un noble, c’est juste qu’un mage très pointilleux m’a enseigné les lettres. Ce doit être la fatigue qui fait ressortir les vieilles habitudes.

Adalon finit de manger, et vit qu’il restait un peu de temps. Voulant oublier la douleur un peu, il posa une question à Maliniatal.

-Tu disais que ton mari pouvait nous enseigner autres choses? Quel genre d’enseignement est-ce qu’il peut nous fournir? Et j’aimerais en savoir plus sur mes ancêtres, si le temps le permet. Ce qu’ils faisaient, l’origine de leurs pouvoirs, et tout autre chose qui pourrait m’aider à mieux contrôler mes propres pouvoirs serait le bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Jeu 8 Mar - 10:18

Maliniatal n'avait pas pour habitude de passer par quatre chemins pour discuter de choses aussi négatives soient-elles. Puis elle avait comme valeur la vérité, alors parfois cela ne sortait pas de la bonne façon, mais elle disait toujours ce qu'il y avait à dire. Maliniatal avait été dans ce village, elle le connaissait, c'était magnifique.

-J'y suis allé à ton village, dans le passé bien sur avant tout cela, cette guerre et même avant ta venue au monde et l'arrivé de ta mère... c'était un endroit magnifique. Je comprends pourquoi ta mère avais voulu s'installer la bas. Un bel endroit pour que tu puisse bien t'épanouir et tout le tralala. Mignon à souhait, avec des gens bienveillants.

Sans doute trop bienveillant. c'est peut être ce qui à causer la perte de ceux-ci. En fait c'est pas trop claire. Mais ce que je sais, c'est qu'il est grandement attaquer en ce moment même. Il est en train de se faire ravager par un groupe d'ange à ta recherche. Le village à voulu protéger l'une des siennes ne croyants tout simplement pas qu'un humain puisse se reproduire avec un ange et avec l'intime conviction que rien ne leur arriverait. Après tout, des anges, c'est la pour protéger? Et bien pas dans tout les cas. Comme ils ont voulu te protéger, ils ont été vu comme une menace et sont en train de se faire exterminer, rapporter auprès de leur dieu pour l'éternité et le village sera complètement détruit.


La protection de ta mère sur ce lieu n'est plus car elle est tombée au main des anges et toi, tu as révélé qui tu étais, ils te chercheront sans relâche maintenant. Tu sais...être un demi ange est très très mal vu par les anges. N'oublie pas de leur prouver qu'ils ont tord... sinon sa envenimerait la situation et je crois pas que ce soit ce que tu veux... n'est-ce pas?

Elle l'a regarda un instant puis détourna son regard sur Adalon, elle avait été honête avec Adyelle c'était maintenant le tour d'Adalon. Lui parler de Meilliky était une joie en fait. Elle avait apporter beaucoup,mais lui parler de tout, cela revenait plus à Alca de le faire, une fois qu'elle saurait qu'il est un descendant.

-Je vais commencer par te parler de Meilliky, tu vas sans doute faire un lien si je te dis qu'elle se nomme Meilliky Jaherka Vorkail Dantarg, elle est en effet une membre de la famille d'Alca, aussi certaines chose la concernant ne te seront révélé que par elle. Par respect pour certains secret familiaux et racial. Meilliky était une lumière, une femme qui croyait en le bon de chacun. Une personne qui croyait dur comme fer que la lumière ou les ténèbres n'étaient pas une finalité en soit mais bien un choix. Même si vous serviez les ténèbres, vous pouviez allez vers la lumière afin de suivre le chemin de la vie. Elle était l'exemple même de la force de la lumière, elle apportait le désir de se battre pour la vie. Elle à même été jusqu'à faire confiance à un démon. Wilium. Elle en est aussi tombé amoureuse. Il a laissé de côté sa vie démoniaque pour la protéger elle et croire en la vie et la lumière. Lorsqu’on est proche d'elle, on veux simplement le bien. Meilliky est douce et calme en tout temps. Le parfais contraire de moi qui vie mes colères à fonts. C'est ce qui fait que je ne me suis jamais beaucoup tenu avec elle. Je me suis plus entendu avec sa protectrice et sœur Finduilass. Une vrai salope de première qui avait du caractère et du chien. Elle avait pas sa langue dans sa poche celle-là... ho non...

Elle lui sourie un peu, bien plus heureuse pendant un instant d'avoir parler de Finduilass, lui rappelant de bon moment.

-Lance pourra te parler d'avantage de Wilium et Alca pourra te parler bien plus de Meilliky et de sa mission, qui devrait t'intéresser. Sinon dans l'enseignement Lance pourrait vous apprendre la magie bienfaitrice de Martha...l'enfant de 5 ans comme j'aime l'appeler. Une déesse un peu trop gentille à mon goût voir, nunuche, mais elle est juste et bonne. Il pourra vous enseigner l'art de la parole, il est un excellent leader, même s'il ne le croit pas toujours. Lance pourra vous apprendre les valeurs de l'amitié, de la protection. Il pourra aussi vous enseigner les dogmes de Martha.N'allez pas vers lui pour le combat il est nul de chez les nul...mais pas Kzav...sont frère lui...il avait la force et le courage, il avait l'instinct, c'était un ours blanc...

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Adyelle D'Or

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Ven 9 Mar - 8:53

Une fois que les poissons furent cuit à point, elle distribua la nouriture puis se mise à manger elle-même, un peu distraitement. Elle avait hâte de s'amuser réellement et pensait également à la façon dont elle avouerait à Aldebert ses sentiments naissant. D'un autre côté, elle se démandait comment elle réagirait une fois qu'il aurait répond si c'était négatif. Elle ne voulait pas qu'Adalon ou personne d'autre d'ailleurs, ne pense que c'était simplement pour combler un trou si elle faisait volteface. Argh, que de complexion quand il s'agisait d'amour !

Elle regarda les flammes longuement, ressasant toujours les paroles de Lance sur sa mère et ses origines. Adyelle ne voulait pas que les anges souffre d'infertilités par sa faute, alors elle prouverait à l'univers que son existence en valait la peine et que Chaos n'était pas synonime de mal. Mais par où commencer et comment ?

Perdue dans ses pensées, la jeune demi-ange perdu le début d'explication et les réponse de ses amis. Quand elle leva le regard sur Maliniatal, elle ouvrit la bouche et les yeux de terreur.

- Non ! C'était des gens sans malice ! Comment les anges peuvent-ils faire autant de mal pour quelqu'un comme moi ? Ils auraient pu...je ne sais pas moi, chercher sans tuer ! Il faut que ça cesse !

Elle se leva abruptement, tentant de calmer sa colère grandissante en allant faire les cents pas sur la plage et ramasser d'autre galetset roches pour tenter de rester la tête froide. Elle ne revint qu'une dizaine de minutes plus tard, encore rose de colère mais plus tranquille physiquement.

- Désolée. Bon...on continu l'entrainement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Ven 9 Mar - 11:05

Aldebert n'arrivait pas à en croire ces oreilles, disait-elle réellement la vérité? Était-elle vraiment en train de dire que les anges étaient en train de dévaster un village complet d’innocents pour la retrouver elle? Ils étaient fous, complètements fou. Comment pouvait-il seulement songer à faire cela? Femmes, enfants, veillards? Le monde était dans un chaos complet. Alca n'était pas en sécurité, une épée de damoclès était sur leur tête, il leur faudrait un plan, il leur faudrait une façon de rendre tout ce monde en sécurité. Le village ET la demi-ange. Adyelle n'avait pas à payer de sa vie pour une chose dont elle n'était pas responsable. Il avait juré de protéger tout les gens innocent.

Il l'avait juré à Alca et à la lumière. C'était son premier pas pour changer de vie. Maintenant sa allait être mis à dure épreuve. Il avait banaliser ce qu'avait dit Voronwë et il le regrettait un peu. Il devrait parler à cet elfe aussi arrogant soit-il, il allait devoir monter un plan pour la protéger et protéger le village. Il termina son poisson que parce qu'il considérait important qu'il ne gaspille pas de nourriture, surtout lorsqu'il s'agissait d'une viande ou d'un poisson. Mais son appétit avait été couper par la nouvelle du massacre. Il savait qu'ils étaient trop loin de n'importe quel village pour venir en aide, aussi, savait-il qu'il ne pouvait rien faire, sauf espérer qu'elle mentait.

-J'ignore si c'est l'un de tes mensonges et je souhaites de tout cœur que ce le soit, car c'est ignobles et bien loin de la mission des anges de faire cela! Il y a bon nombre d'années encore, nous pouvions, si nous en avions la chances en voir un arriver sur terre et libérer des blessures et des tourments les gens pour les amener dans une vie MEILLEUR! CE N'EST PAS CE QU'ILS FONT!!!

Il s'était mis a crier, aussi cessa-t-il de parler, étant jeune, il avait tant cru en eux, tant espérer avoir la chance de ce faire sortir de l'enfer dans lequel il avait été élever, tant espérer jusqu'à oublier tout cela, et se laisser entraîner dans le sombre pour ne devenir qu'une machine à tuer. En voyant Adyelle, il avait retrouver ce souvenir, retrouver cet espoir. Il avait combattu auprès d'un ange et avait espérer que cet ange avait perdu ces ailes, ou alors était un ange déchu, il ne savait pas trop, mais il avait espérer naïvement que c'était le cas, que pour ces actions, sa trahisons et tout, il n'était plus un ange. Il s'était bien tromper TOUT les anges avait basculé visiblement. Comment, comment cela avait-il pu arriver. Le noir, le sombre, les ténèbres, tout sa pour sa.


Il avait besoin d'arrêter le combat, il avait besoin de parler avec Alca, il devait parler avec Voronwe aussi. Il n'aimait pas ce qu'il avait entendu et ne savait trop comment réagir, il devait se calmer et surtout cessez l'entraînement en ce moment, car par réflexe il pourrait en venir à tuer quelqu'un, c'était trop d'information, trop d'idiotie, trop de trop en ce moment. Il se laissait allez à la colère et c'était un jeu dangereux avec lui.

-J'arrête pour aujourd'hui.

Il ne dit rien de plus et partie sur un pas de course, comme s'il ne s'était pas entrainer, ayant retrouver une dernière énergie qui lui était apporter par l'énergie de la colère. Il partie à la course à sa Taverne, espérant y trouver Alca ou Voronwë ou encore les deux. Il s'en foutait, il avait besoin de les voirs, de leur parler et surtout, par dessus tout, il avait un immense besoin de boire de l'alcool pour avaler tout sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Ven 9 Mar - 14:03

Adalon fronça les sourcils, analysant la situation. Il crut d’abord que Maliniatal mentait pour voir la réaction d’Adyelle, mais il eut l’intuition que c’était la vérité. Elle n’aurait pas dit quelque chose d’aussi horrible juste pour la tester, car elle perdrait leur confiance à jouer avec leurs émotions ainsi. C’était tout de même dur à avaler, un châtiment si injuste, appliqué à des innocents et pour le simple fait d’avoir protéger Adyelle. Il essaya de comprendre, se rappelant les paroles de Lance au sujet d’Adyelle. Il avait mentionné qu’elle représentait potentiellement une menace immense pour tous les plans, mais de quel genre de menace s’agissait-il?

Il était difficile, dans ses conditions, de ne pas considérer les anges comme une menace réelle, ou au moins un groupe ayant ses propres intérêts. Cependant, il pouvait voir que si la menace que représentait Adyelle était plus grande que celle des êtres du néant, cela pourrait justifier de tels actes, aussi horribles soient-ils. Il se rappela aussi une vision obscure qu’il avait eu la première fois qu’il avait vu Voronwë. Il ne s’agissait que d’une probabilité, mais peut-être que les anges agissaient ainsi pour inciter Voronwë, ou Adyelle, à faire un faux pas. Au contraire, ce pouvait aussi être un événement précipité par les êtres du néant afin d’arriver à leurs fins obscures. Dans tous les cas, il ne s’agissait de rien de bon, et cela l’inquiétait.

Une idée vint à Adalon, cependant. La majorité des troubles de dernières décennies semblaient causés entièrement ou en partie par des êtres des autres plans. Et si c’était possible d’isoler leur monde des autres plans? La magie avait sûrement le potentiel d’accomplir cette énorme tâche, mais leur monde ne s’en tirerait-il pas mieux ainsi? C’était probablement enfantin de penser ainsi, puisqu’il ne connaissait pas assez le monde, ni les conséquences que cela pouvait apporter, mais il ne pouvait se débarrasser de cette idée.

Lorsqu’Aldebert s’en alla rapidement, il demanda une question à Mali, bien qu’il ne pensât pas qu’elle lui répondrait. Son ton était sérieux, concerné.


-Quelle menace peut-elle bien représenter pour que des anges agissent ainsi?

Le reste de ce quelle répondit au sujet de ses ancêtre le dépassait un peu, surtout avec sa déclaration précédente qui prenait beaucoup de place, mais il comprit qu'il devrait s'adresser à Lance et Alca pour avoir plus d'information. Pour le reste, il attendait de voir la suite, il continuerai probablement l’entraînement sauf si Mali en décidait autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Ven 9 Mar - 14:29

Maliniatal prit le soin de regarder longuement la jeune femme au cheveux d'or. Se demandant s'il était maintenant, le temps de lui dévoiler la force de sa personne. Rien n'était trop sur, elle n'avait pas encore clairement énoncer ou prouver de qu'elle coté elle serait. Elle s'enlignait sur la lumière certes, mais elle n'était pas assez vieille encore.

- La destiné de cette enfant est bien plus grande et puissante que n'importe qui ne pourrais se l'imaginer. Il est vrai que sa vie ne sera pas accomplie en un délais aussi court qu'une vie humaine. Elle aura besoin de nombreuse générations humaines pour arriver à ce qu'elle pourrait arriver, mais à ce moment... Sa puissance n'aura pas d'égal...pour personne. Je ne sais pas si je peux encore vraiment te parler de ce qu'implique qui tu es Adyelle... Tu es encore très jeunes, trop jeunes. Mais en même temps, cela ne serait pas de te rendre service ni à nous ni à ce monde que de cacher ce que tu es et ce que tu peux devenir.

Les anges, associer a des divinités sont regrouper sous celle-ci. Ils ont des pouvoirs donner par leur dieux à leur création et ou naissance, appel cela comme tu veux. Leur pouvoir son limité sous celui de leur dieu. Alors que toi, toi tu ne l'est pas... ta magie proviens de la magie divine, sans aucune association et elle n'a donc pas de limite... n'ayant pas de limitation à ta porter... tu pourras un jour créer ton propre plan, avec ton paradis ou alors ton enfer, dépendamment de si tu suis le chemin de lumière ou de ténèbre ...commencer à interférer à ta manière sur ce monde...toutefois, le monde des dieux est stable dans son chaos, l'arriver d'un nouveau dieu entrainera une nouvelle guerre...que tu sois pour la lumière ou non.


Maliniatal soupira et secoua un peu la tête, elle avait beaucoup parlé, elle n'aimait pas en avoir autant dit, ces connaissances ne sont pas à la porter de tous, mais ce village a besoin de savoir pourquoi des anges veulent la tuer, pourquoi leur vie serait en danger. C'est tout simplement parce qu'elle pourrait, si elle le désire, devenir une déesse.

-Comprends bien, jeune fille, que tu es dans l'impossibilité avant longtemps d'avoir la chance de porter une famille... je sais que tu as été élever comme une humaine et que pour toi demain est loin, pourtant ce n'est qu'un battement de cil. Tu es immortelle...le temps n'est pas une chose que tu dois prendre en compte, car le temps, n'est rien dans ton cas, il n'est qu'une poussière


Elle attrapa une roche qu'elle lanca dans le vaste océan, son lancer était fort et puissant. Elle soupira à nouveau et fit un petit oui de la tête avant de les regarder tout deux à nouveau.

-Beaucoup d'informations, beaucoup de choses à médité... il est temps de cesser l'entrainement, votre esprit se doit de s'occuper de toute ces informations avant de continuer à entrainer le corps, les dangers de blessures sont trop importants lorsque l'esprit est embrouiller par les questions. Mais je reste disponible pour vous parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Ven 9 Mar - 21:21

---Aldebert et Adyelle ont quitté la scène…---

-Je vois. C'est donc pour éviter une guerre qu’ils font cela, mais il me semble qu’ils ne considèrent pas la vie des mortelles comme très importante. En fait, ce ne semble pas être la solution la plus raisonnable non plus, car leurs actions risquent de forcer la main d’Adyelle exactement vers ce qu’ils redoutent, bien que j’espère que ce ne soit pas le cas.

Adalon réalisa que les choses étaient plus compliqués qu’il n’y paraissait. La possibilité de vivre une vie tranquille et sans histoire lui paraissait peu probable, désormais. Le village risquait beaucoup d’être détruit dans un futur proche, comme tous les autres, et s’il ne l’était pas, ce serait sûrement grâce aux efforts de toutes les personnes puissantes y résidant, lui y comprit.

-J’aimerais bien savoir jusqu’où va vos pouvoirs, à toi et à Lance, à comparer à celui des anges? J’ai l’impression qu’il nous faudra tous nous améliorer en peu de temps, si on veut que ce village survivre, mais j’ignore à quel point. Au fait, tu as mentionné le village de Sérenity? Existe-t-il toujours? Et mes ancêtres? Sont-ils des immortels comme vous, est-ce qu’il leur est arrivé quelque chose? Et est-ce que l’un d’eux avait un pouvoir sur le feu, comme moi?

Adalon posait beaucoup de question, mais il se disait qu’il n’aurait peut-être pas l’opportunité d’être seul avec Maliniatal souvent, cet hiver. Il serait occupé à s’entrainer physiquement, s’entrainer aux armes, travailler pour la ville, puis améliorer ses propres pouvoirs magiques, sans compter qu’il nécessitait toujours un lieu tranquille pour lui. Il faudrait qu’il soit efficace s’il voulait avancer dans tous ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Sam 10 Mar - 9:30

Maliniatal soupira un peu, de parler de sa fille, était par moment difficile. Habituellement c'était plus simple lorsqu'elle en parlait en compagnie de Lance, car elle trouvait un réconfort en lui, juste par sa présence, mais il était partie faire un tour avec l'oiseau et ne l'avait pas revu encore. Elle passa sa mains dans ces long cheveux brun et répondit au question une à une.

Mes pouvoirs sont plus fort que ceux des anges si je le désires. Mon père était un dieu, à sa mort, j'ai repris sa place en tant que déesse. La déesse du chaos. Voit le comme tu le veux, c'est du passé. Mais j'ai laissé ma place à un autre. Le combat pour rester à cette place ne me plaisait guère, mon monde n'est pas celui des dieux, mais celui de cette terre. J'ai fait mon choix, tout comme Adyelle devra le faire. Mes pouvoirs sont limité a celui des dieux, si j'accepte de prendre cette part divine qui m'habite. MAIS, j'ai décider de ne pas le faire. Pour plusieurs raisons qui sont inutiles pour toi de savoir. Pour ce qui est de Lance, s'il désire t'en parler il le fera, sache juste qu'il est le chouchou de sa déesse... sa devrait te donner une idée de ce qu'elle lui donne comme force de pouvoir...

Le village de Sérénity date d'une autre époque, date d'un moment qui est très loin dans les livres d'histoire. Lance et moi avons échouer à garder cet endroit en vie. J'avais battie ce village de mes propres mains, mais après de nombreuses années, mes ambitions m'ont mener ailleurs, Lance aussi....puis voilà... des choix ont été fait et le village à fini par être détruit. La guerre est partout... il existe une renaissance de ce village il porte aujourd'hui le nom de Sérarna, il a avec les années pris un autre chemin de vie que celui de Sérénity... Sérénity était un village, qui vivait sous la protection d'un conseil, un représentant de chaque race et tous était admis peut importe la race, la provenance et le passé. Mais il fallait avoir le désir de changer de vie pour y habiter et y résider. Il n'était à aucun royaume, ce qui est différent ici, puisque votre village appartiens en fait aux elfes... vous allez toujours être un peu régis par eux...

Tes ancêtres...tu proviens d'une elfe et d'un démon...alors oui il y a de bonne chance que tu sois immortelle... et tu es propice au feu...après tout tu viens d'un démon. Mais willium n'était pas la personne de qui j'étais la plus proche. C'était un démon après tout, il avait des ailes et tout, bon il se les arrachaient c'est pas bizarre sa? Mais enfin, il aimait d'un amour profond la porteuse de lumière comme elle était appeler, tu devrais demandé a Alca ce que cela signifie, tu es de sa famille tu as de son sang... en fait... Vonronwë fera peut être partie de ''ta'' famille un jour...sa réaction sera vraiment intéressant à voir.


Elle trouvait qu'elle n'avait pas été assez clair dans des ses réponses,mais elle se dit qu'ils avaient tout le temps de discuté puisqu'il n'était désormais que tout les deux. Ils pourraient donc approfondir le sujet qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Sam 10 Mar - 11:52

-Donc, on est en sécurité tant que vous restez ici, toi et Lance. Mais que dire de ce qui se passera après? De plus, si je comprends bien, Sérénity ressemblait beaucoup à ce village. Des personnes puissantes y résidaient avant sa destruction, mais elles avaient choisi de vivre une vie paisible, ignorant leurs pouvoirs. Peut-être que le village aurait survécu, si plus de ces gens avaient décidés d’accepter leurs dons et de s’en servir, comme nous le faisons. Que de bonnes raisons pour s’entrainer, alors.

Adalon écouta la suite avec intérêt, comprenant un peu plus les allusions que Lance avait faites plus tôt.

-Ah, je comprends maintenant ce que Lance disait. J’aurais donc un côté démoniaque venant de Willium, et un côté lumineux venant de Meilliky, mais que tant que je n’aurai pas choisi un de ces côtés, les pouvoirs s’annulent. Ça expliquerait peut-être pourquoi j’ai toujours semblé parfaitement humain, car ni l’un ni l’autre de ses pouvoirs sont actifs en ce moment. En fait, non, je crois que le côté de la lumière est un peu plus actif en ce moment à cause de la magie d’Adyelle, autrement je ne serais pas redevenu vivant malgré ma malédiction. En tout cas, j’irais en parler avec Alca bientôt, si le temps le permet, même si je n’ai pas vraiment hâte de voir la réaction de son conjoint.

Il sourit un peu, mais ça ne dura pas longtemps.

-Toujours cette malédiction. Autrefois elle me rendait plus forte, mais aujourd’hui, elle m’empêche de progresser. Penses-tu que Lance aurait le pouvoir de la guérir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   Sam 10 Mar - 13:48

-Lance à de nombreux pouvoirs de par Martha, mais ce que tu appel une malédiction en est-elle un ou alors c'est devenu ta vie? Il y a beaucoup de chose à comprendre de ce que tu es devenu, de qui tu es devenu. Ne t'attarde pas tant à ta ''guérison'' que sur ce que tu veux être et ce malgré ce que tu as. Dans la vie nous avons toujours le choix d'être ou ne pas être...ne l'oublie pas. Mais pour savoir si exactement il peux t'aider, seul lui pourra te le dire. Tu sais, Lance fait c'est choses et je fais les miennes, ont s'est toujours compléter car nous sommes différents. Voit avec lui sur ce point, mais je ne peux pas te dire ou il est. Si tu veux le trouver, il faudra que tu regarde le ciel et quand tu trouvera l'affreux charognard qui lui sert d'ami, tu devrais le trouver non loin de là.

Pour ce qui est d'Alca, vu la saison, le moment, je suis prêt à parier qu'elle est proche de la taverne ou alors dans un bâtiment pour préparer la fête d'hiver. Bientôt les route seront fermer et le froid intense s'installera, elle doit faire sa fête à la lumière... tu devrais lui en parler... vraiment. Sa concerne une partie de ton héritage.


ho et ne vas pas croire que c'est parce que l'on a pas accepter nos pouvoirs et ou notre force que Sérénity a été détruit...


Elle l'attrappa par le collet et le regarda très noir, directement dans les yeux, elle lui montrait une infime partie de colère qu'elle maintenait prisonnière pour éviter de le tabasser.

Je te jure que tu pourrais regretter cette pensée si réellement c'est la façon dont tu crois que cette ville est tombé car tu es très loin du compte... je te le jure....


******

Alca fit son entré à ce moment, descendant lentement le chemin vers la grève, elle parlait d'un voix douce et secoua la tête légèrement, elle en avait assez de toute violence, peut importe de qui  elle venait.

-Vous n'êtes pas ici chez vous, qu'importe qui vous êtes, la violence, la colère ne sont pas les bienvenu dans ce lieu, je vous demande donc de le relâcher et je vous pries de vous excuser à lui.

Sa voix était douce, calme et rassurante. Maliniatal le relâcha en s'excusant très faiblement. Alca continua son chemin jusque sur le bord de l'eau ou elle alla chercher parmis les galets polie par la mer, les plus beaux et les plus coloré. Elle les mettaient ensuite dans un petit sac de jute qu'elle avait dans sa main. Ces lèvres étaient bleu et sa peau un peu blanchâtre. Elle semblait commencer à s'épuiser aussi. Il était temps que la cérémonie se fasse car elle ne tiendrais pas très longtemps sans celle-ci.

Demain soir, c'est la fête de l'hivers...j'espère que vous serez prêt...et...wow...c'est...tout un ménage que vous avez fait ici... je suis réellement contente, sa va être magnifique lors des journées chaude... il y avait longtemps que la grève n'avait pas si bien parru... merci...

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grève, la plage et l'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grève, la plage et l'eau
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'an 1-
Sauter vers: