Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cristofe

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   Lun 8 Jan - 16:14

Ouais, décidément, plus 316, la bête, parlait, plus cela lui tapait sur les rognons. Son insolence, son apparence, sa façon d'être, tout en bref, le répugnait. Peut-être que si le canidé avait manifester un peu plus de gentillesse et ne l'avait pas insulter gratuitement, peut-être l'aurait-il comprit et apprécier un peu plus davantage. Mais non, c'était impossible maintenant. Cristofe était un homme rancunier et même pour tout l'amour du monde, même pour Émilie, il ne changerait pas ce trait de sa personnalité. Ce serait se trahir, qui se trahissait sciemment ? Personne à sa connaissance en tout cas.

La menace flottait dans l'air. Cristofe gronda. Il en avait assez de toute cette agressivité. Il allait prendre la taille de sa protégée pour la tourner vers le village quand le cabot exprima le problème. Hmm... il devait l'avoue, c'était assez épeurant comme tableau, y survivront-ils si cela arrivait... ? Il en doutait très sérieusement, même avec la meilleur volonté du monde.

- Très bien j'ai comprit le principe nabot. Em, on va manger ?

Il faisait exprès d'éviter la conversation avec lui, il devait parler seul à seul avec elle d'abord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Émilie

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 04/01/2018

MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   Lun 8 Jan - 20:19

Émilie soupira, elle en avait assez de cette discussion et en ce moment, même si elle avait terriblement envie de revoir l'une des siennes, elle ne voulait pas laisser son nouveau frère. Elle ne voulait pas non plus revenir à la ''maison''. Elle devait trouver un moyen de ne pas avoir à rester ici longtemps. Elle devait s'assurer de ne pas le laisser la manipuler, ni non plus que l'autre ne la manipule. Sa ''sœur'' était bien moins haute qu'elle, plus jeune, elle devait l'écouter elle et non l'inverse.

Elle regarda son frère, celui qu'elle venait d'appeler Joshua. Il était faible en ce moment, il était blesser, il ne pouvait pas être un danger, mais cette chose oui. Ce village avait donc une arme. Elle devrait découvrir tout sur cette arme.

-Écoute Joshua, NON. C'est tout ce que tu auras comme réponse de ma part. Non je n'irai pas à la berge avec toi. Ce n'est pas à moi à allez à sa rencontre. C'est à elle à venir à moi.

Elle sauta sur le sol, puis se mit à tournoyer autour de Joshua un petit sourire au lèvre. J'ai envie de manger, sa fait longtemps que nous n'avons pas manger est s'est une chose importante. Alors je serai....hummm la dedans! Il y a visiblement de la nourriture et s'est écrit '' Taverne''.

Elle sautilla sur place en tappant des mains. Elle se dirigea lentement vers la taverne, sachat qu'elle devait être l'alpha et non l'inverse. Elle devait faire en sorte que sa ''sœur'' l'écoute et non l'inverse. De plus Joshua était à son service.

Joshua...n'oublie pas que oui, on a été élever ensemble et père veux que tu prenne soin de moi. Mais, je suis capable de le faire, et mon frère que voici, que tu a détester en un seul regard, aussi peut me protéger. Je ne suis pas idiote... j'ai besoin de gens fort pres de moi. Donc je me suis arranger pour trouver des gens de confiance et ensemble, on est une famille lui et moi.

Elle alla rejoindre Cristofe en souriant et toujours en trottinant autour de lui. Elle était heureuse, comme toujours, même si certaines chose l'agacait en ce moment, son bonheur prenait le dessus. Elle était en mission et sa, sa l'en rendait heureuse.

-Tu va devoir faire ton choix Joshua et je t'assure que tu ferai mieux de prendre le bon. Tu dois m'obéir à moi et non à elle, tu le sais très bien. Tu as beau être l'ainé, je suis le chef de famille en ce moment. Ni toi, ni ma sœur. C'est comme cela. Alors écoute moi et dit à ma sœur que si elle veux nous voir, s'est à elle à venir nous voir. Nous on va à la taverne... et ho... je ne suis pas idiote...je ressent la bête la bas... je ne la confronterai pas, mais je veux TOUT savoir sur elle, j'espère que tu me comprends bien.

Elle regarda la taverne, puis voyant les barriquade et tout, elle se mit à soupirer, l'endroit était crade et laid. Elle ferait mieux de ne pas y mettre les pieds finalement.

-bon... d'accord... la taverne me semble vraiment laide et... enfin... est-ce que tu as un feu en bas? Est-ce que tu as un peu de nourriture? Sinon je n'y vais pas... à toi de voir maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celear

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   Ven 12 Jan - 16:51

316 soupira à la réaction de 1028 mais il savait que de lui faire comprendre la réalité ne serait pas facile, mais il se serait attendu que ce soit bien plus simple vu son côté canin. Mais bon vût son côté enfantin c'était facile à comprendre qu'elle ne réalisait pas à 100% la menace qui planait sur elle et cette "famille". Cela le dégoûta qu'elle dise qu'un tel être faisait partit de sa famille, c'était comme d'accepter qu'il était tout aussi important qu'elle, c'était tout à fait impensable, il n'était qu'une création raté des dieux, comme tant d'autre. Le boulet malheureusement les enchainé tout les deux... s'il le tuait elle partirait, mais s'il restait en vie elle savait que 316 le tuerait si elle tente de partir. Donc il devrait apprendre à l'accepter pour le moment. Peut-être que 1739 réussirai à la convaincre...

- Tu viens de le dire petite soeur, tu n'est pas idiote alors tu sais très bien qu'il ne fera pas le poids au danger qui vous guètes et père n'acceptera pas que tu tombe dans les mains d'un des ainés. Il te ferais subir les pires atrocité et tu n'en sortira pas vivante.

Quand elle le mit en garde de choisir entre elle et sa soeur il secoua la tête de façons déçu. Elle ne comprenait toujours pas qu'il n'obeissait ni à une ni à l'autre mais à père, seul lui avait ce privilège. En ce moment, elle agissait pour elle, pour son bien, et en aucun cas pour père et cela il le regrettait. Il n'aurait surement d'autre choix que de la tuer quand il aura repris ces forces pour éviter qu'elle ne nuisent à leur père ou qu'elle tombe entre les mains d'une créature du purgatoire. Cet ordre de s'assurait qu'elle ne tombe pas entre de mauvaise mains et qu'elle ne trahisse pas la volonté de père prévalait sur celui de servir les nouveau-nés. Hors, cela faisait deux fois qu'elle refusait d'écouter la raison et les paroles que père lui avait dit, donc il devrait la considérè comme étant un élément renégat étant détrimental à la création de père. De toute, façons s'il se trompait père l'arrêterait avant qu'il ne la tue. Cependant, comme depuis son réveil il n'avait eu aucun autre contact du créateur, il considérait qu'il agissait pleinement selon ça volonté. De plus, même si elle venait à lui dire qu'elle avait reçus un ordre inverse au sien, comment être sur qu'elle ne tente pas de le manipulé... sa ne serait pas la première fois qu'elle essaye. Il ne pouvait croire qu'en la volonté de père et tout ordre allant à l'encontre de ce qu'il lui avait dit serait vut comme un acte de trahison pour sa part.

Mais bon, avant tout il devait ce concentré sur récupéré et ce serait loins d'être facile sans pouvoir se repaître correctement. Cependant avec cet elfe dans le village, il ne pourrait attaquer impunément n'importe qui pour le dévorer, il devrait donc surement ce contenter de peu ce qui ralentirait la guérison de ces blessures. Il ne savait pas pourquoi, mais depuis son réveil, la guérison de ces blessures était exponentiellement lié à la quantité de nourriture qu'il ingérait. Père, l'aurait surement récompensé pour avoir survécu à hâte par cette nouvelle faculté. Seul problème, c'est qu'à comparer à avant, il avait faim, une faim quasi insatiable, lui qu n'avait habituellement pas besoins de ce nourrire et donc aucune sensation de manque de nourriture, était maintenant affublé constament d'un manque... certe il ne perdait rien à ne pas manger, mais cela devenait alors encore plus difficile de résister et alors parfois ce désir emportait sur la raison... Depuis qu'il l'avait remarqué il faisait attention de ce repaître souvent pour éviter cette perte de contrôle.

Alors qu'il s'apprêta à simplement allez prouver à ça soeur qu'il ne plaisantait pas en allant briser le poignet de Cristofe ou tout autre membre aussi peu utile pour rester tranquille au village. Celle-ci décida finalement de faire volte face et de revenir vers lui vu l'état pitoyable de la taverne. Il voyait enfin là le trait d'une nouveau-nés normal, le besoins de confort, peut-être n'était-elle pas complétement perdu et que 1739 réussirait à la ramenner dans le droit chemin avant qu'il ne guérissent et ne la tue.

- J'ai récolter quelque plante et fruit en vous pistant hier. Je comptait faire une simple salade pour ta soeur et moi, mais j'en ai assez pour nous quatre. Hier soir avant de partir j'avais fait un feu, alors si ta soeur s'en ai occuper durant mon absence il devrait toujours être allumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristofe

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/01/2018

MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   Sam 13 Jan - 19:29

Bon...décidément le cabot ne comprenait rien à rien. Quoi que ce n'était pas impossible vu l'intelligence qu'il faisait preuve, c'est-à-dire aucune. C'était l'avis du mercenaire. Plus la jeune création parlait avec 316, plus il perdait patience. Ce n'était pas un homme de grande patience déjà en partant mais par amour pour sa soeur, il avait appris à l'être plus pour certaine situation dont celle-ci ne faisait vraiment pas partie. Il commença à taper du pied en soupirant bruyamment, démontrant sa grande impatience, les bras croisés.

Les deux créatures avait une joutes verbale, se renvoyant la balle...ahahahah la balle...hmmm, oui, désolé, donc, avait un désaccord bien visible. Les tons haussaient et les propos devenaient un peu agressif parfois.

- Okay vous deux ça suffis compris ? Joshua, elle fait se qu'elle veut, elle est libre de ses choix et de sa vie peu importe se que votre père en pense. Émilie, je comprend qu'il veuille te protégé, c'est louable de sa part mais cesse de jouer les petite fille et fonce. Vous m'énervez avec vos querelles.

Suivant ses derniers mot un borborygme assez bruyant de son estomac. Il rougit très légèrement de gêne mais repris de sa contenance assez rapidement en se raclant la gorge.

- Merci pour le repas que tu nous offre, c'est réellement apprécié. Pour le feu je suis un pro, je le rallumerai assez promptement s'il le faut. On y va ? Il fait froid et un abris ne serait pas de trop.

Il prit la main de sa jeune soeur et l'entraine vers l'endroit d'où sortait la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   Sam 13 Jan - 20:18

(Suite du poste dans '' Une bonne conversation de famille. '')

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au lendemain de la bataille de nouveaux arrivants
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'an 1-
Sauter vers: