Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 316 La bête

Aller en bas 
AuteurMessage
Celear

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: 316 La bête   Mar 26 Déc - 20:35

Couleur de message : Rouge

Prénom : La bête
Nom : 316
Âge : ???
Race : Homoncules (Mi-homme/Mi-Chien)
Apparence:  De taille imposante (2m) et à la forte musculature, 316 à la forme d'un homme mais avec certains très canin comme de longue incisive et une mâchoire difforme avec certains trait propre à un museau. Hideux selon le commun des mortels, il est cependant doté d'un flair exemplaire et d'une mâchoire puissante permettant de broyer même les os. Au bout de ces doigts, de longue griffe acéré pouvant tailler en pièce un animal. Il a de grands yeux bleus laissant voir toute la douceur du monde, blague ironique faite par le créateur vu la tendance destructrice et sauvage de 316.

Psychologique : 316 fut créer avec la mission de protéger les créations du maître et de traquer celle qui tentait de s'enfuir. De nature loyale, les paroles du maître sont ordre absolu et doivent être respecté. La majorité des créations l'ont connu seulement comme un être doux et gentil s'assurant du bonheur de la communauté, rare sont ceux ayant découvert sa nature sanguinaire et destructrice. Il adore jouer avec ces proie s'amusant à leur montré à quel point ils sont faible et peureux avant de les dévorer. Il n'a qu'une idée en tête est c'est de respecter le dernière ordre du créateur.

Histoire : 316 est un des premier homoncules de seconde génération du créateur. Ayant était créer en mélangeant chien et homme. Ses premiers souvenir remonte à une pièce blanche est illuminé magiquement avec de grande vitre tout autour. Il avait déjà le physique qu'il à présentement. Certains hommes finement vêtu défillait devant les vitres et semblait se parler en regardant 316 sans qu'Il ne comprenne rien de ce qu'ils se disaient. Puis une porte métallique sur l'un des murs s'ouvrit dans un grincement rude et métallique. Son instinct le mit tout de suite en garde vis à vis ce qui se trouvait derrière la porte. Ce ne fut pas long avant qu'une abomination ne l'attaque viollament le projetant contre un mur de sa cellule vitré. Les hommes derrière la vitre cessèrent de parler et regardèrent avec intérêt 316 ce débatant contre le monstre qui le criblé de coup. Sous la douleur ces instinct animal et sauvage ressurgirent et rapidement prit le dessus sur la créature qui l'attaquait la demenbrant sans même hésiter avant de grogner férocement vis à vis ceux qui le regardait, ce qui les fit reculer d'un coup malgré l'épaisse vitre qui les protégeait des 316.

- Calme toi 316... sois heureux car je suis fier de ce que tu as prouvé à ces vermissaux.

Cette voix qui retentit dans sa tête, il ne pouvait l'oublier, celle de son créateur, il le sût dès ce moment qu'il vouerait sa vie à accomplir ces désirs.

Les années passèrent et de plus en plus de seconde génération furent créer. Certains étant parfois de grande réussite et d'autre de pitoyable échec, mais aucun n'arrivait à la cheville de 316 en terme de loyauté et de potentiel vut son désir de plaire au créateur. Il se fit confier rapidement des tâches au seins de la communauté grandissante, dont celle de veiller au bien être des homoncules. Dans de rare cas certains tentèrent de s'échappé est c'était à lui de les ramener mort ou vif... quoi que la mort était habituellement la fin la plus agréable face à ceux qui trahissait le maître.

Puis un jour furent créer la troisième génération. Ceux-ci avait des trait beaucoup plus humanoide à l'image du créateur, certains même d'une beauté quasi irréel. À ce moment les secondes génération devinrent alors les sous-fifre des nouveaux nés, s'assurant de les servir au mieux de leur capacité. Certains n'acceptèrent pas que ces jeunes prennent leur place au près du créateur mais 316 s'assura de garder en ligne les secondes générations, ne croyant pas que le mettre tentait de les remplacer. 316 devint le serviteur de l'aile A, là ou se trouvait les spécimens les plus réussit du créateur. Cet aile était composé de 5 chambres et d'un salon commun. Ce fût dans cet aile qu'il fit la rencontre de 1739 pour la première fois. N'étant pas du genre très bavard il ne discuta que très peu avec les pensionnaire sauf quand ceux-ci avait des demande précis pour lui.

Puis vint la chûte d'Eden, la sainte demeure, qui fut brusquement attaquer par une forte armée au levé du jour. Ce fût la panique dans la demeure, les secondes génération tentait tant bien que mal de repousser les envahisseurs mais sans succès vut leur nombres imposant. Pour chaque créature 10 homme tombait, mais pour chaque homme qui tombait 5 le remplaçait. 316 ne perdit pas espoir se battant avec rage contre ceux qui s'attaquait au "berceau de la création". Rapidement il se firent encercler est impuissant, 316 vut les troisième génération ce faire ammener à l'extérieur, tandis qu'il se battait toujours pour tenter de percer au travers de ces hommes pour libéré les enfants du créateur sans succès. Le combat continua pendant plus d'une heure et rapidement il ne restait plus qu'une poigné de seconde génération et encore beaucoup trop d'assayant. Ce fût à ce moment que le chaos s'empara pleinement des lieux. Un bruit aigu et agressant retentit dans la demeure et la peur se vit dans le regard de la majorité des secondes générations ayant survécu. Tous savait ce que ce bruit voulait dire. Quelqu'un avait ouvert le purgatoire, ce lieux ou été enfermer les première génération du maître. Pris de panique les secondes générations lancèrent une dernière offensive désespéré pour tenter de briser la formation des humains les attaquant et fuir au plus vite la demeure mais avant qu'il ne le puissent la sale fut plongé dans une mer de sang et de crie de souffrance. En moins de 5 minutes, une seul créature avait massacrer tout ceux qui restait dans la demeure. 316 c'était battut avec ferveur contre la créature jusqu'à son dernier souffle avant de s'éffondrer au sol. gisant dans le sang de leur assaillant et des siens.

Seul le créateur put savoir combien de temps il c'était passé depuis la chute d'Eden et aussi sur la période durant laquelle 316 fut plonger dans un profond coma. Dans ses rêves une seul chose le gardait en vie, un dernière ordre qui roulait en boucle dans sa tête.

"Retrouve les 3ième génération. Si tu peux protège les... S'il est menacer par une créature du purgatoire, tue le, ne laisse en aucun cas celle-ci se repaître des nouveau née"

Lorsqu'il ouvrit enfin les yeux il ne vit que des os qui jonchait le sol. Il était lui même couvert d'une couche de poussière preuvent qu'il était rester inconscient un long moment. Assez pour que les corps ce décompose. Il comprit que plusieurs années c'était passé depuis la chute et sans même ce questionner sur comment il était lui même toujours en vie malgré tout se temps sans manger et boire il se releva se dirigeant lentement vers la sortit. Les nombreuse blessures qu'il avait reçu semblait s'être refermer depuis toute ces années ce qu'il n'y avait rien d'étonnant.

Il se mit alors en quête de retrouver les derniers née du créateur tentant d'usé de son flaire pour suivre leur trace mais les années avait caché leur pas depuis longtemps. Au bout de 3 ans à se mouvoir de ville en ville à attaquer qu'une maison hors de l'enceinte de celle-ci à chaque fois pour se repétre et prendre des informations, il en trouvit un... non pas parce qu'il l'avait repéré mais car celui-ci c'était affiché au grand jour avec ses dons hors du commun qui firent jasé bien des gens.

Il l'atteignit après quelques semaine de marches et pendant plusieurs jour il veilla à son bien être jusqu'à ce qu'il sente l'arrivé d'une créature du purgatoire. Ils tentèrent tant bien que mal de s'échapper mais sans succès.Se souvenant de son dernier combat contre l'une de ces créatures il comprit bien vite qu'il n'aurait aucune chance d'échapper à celle-ci. Sans aucune hésitation 316 broya la tête du troisième génération et déchiqueta son corps avant que le première génération ne les rattrapent. Quand celle-ci arriva il ne restait que des lambeau de chair et de peau sur le sol. 316 se placa alors en position pour se battre sachant tout de même qu'il n'avait aucune chance de gagner. À sa grande surprise, le première génération ne fit que regarder le corps en lambeau, puis tourna talon comme s'il avait perdu sa proie et qu'il n'avait même pas le gout de perdre du temps à se battre contre 316.

Ayant encore une fois évité la mort, 316 se remit en route jusqu'à ce qu'il percoivent une odeur familière dans l'air. 1739 était tout proche, il le sentait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
316 La bête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'univers de la réalité :: Feuille de joueurs-
Sauter vers: