Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adalon - fiche de perso

Aller en bas 
AuteurMessage
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Adalon - fiche de perso   Dim 17 Déc - 17:04

Prénom: Adalon
Nom: ???
Âge: 89 ans
Race: Humain / Mort-vivant

Apparence:
Ce jeune homme a une apparence étrange, inspirant la peur des gens. Sa peau va de gris pâle à gris foncé et ses yeux brillent d'une flamme constante, dont la luminosité varie avec son attitude. Il possède quelques cicatrices, et celles-ci brillent comme de la lave lorsqu'il est fâché ou en combat. Ses longs cheveux noirs d'encre vont jusqu'à ces épaules.

Il fait environ 6 pieds de haut, et semble plutôt agile, mais pas très musclé. Il est un peu trop maigre pour un humain, comme s’il souffrait de famine. Une odeur de cendres de bois le suit où qu'il aille. Il porte généralement une cape noire qu’il peut le couvrir entièrement, avec un capuchon. Ses vêtements sont en cuir.

Historique:
Adalon n’était qu’un enfant lors de la guerre. Il vivait dans un village paisible, sur le bord d’un lac, jusqu’au jour où la guerre arriva dans la contrée. Le village fut rasé, une journée d’automne. Était-ce des soldats affamés vinrent mettre le village à feu et à sang pour une bouchée de pain, des anges ou des démons venus se livrer bataille en ce lieu et qui n’avaient rien à y faire? Personne ne le sut. Seul Adalon survécut, caché dans les décombres de sa maison incendiée, à moitié brûlée, ayant perdu toute sa famille. Les autres survivants étaient des pêcheurs et des chasseurs qui n’étaient pas revenus lorsque la fumée s’éleva dans le ciel.

Ils prirent l’enfant et quittèrent la région avec une caravane. Ils l’élevèrent comme ils purent, et juraient dans leurs barbes contre la guerre, l’injustice, les anges, les démons et la nature des hommes... Peu de temps après, ses parents adoptifs découvrirent que le jeune pouvait contrôler le feu, et que ses cicatrices guérissaient. Ce fût bien utile pour garder tout le monde au chaud en hiver, mais lorsque l’été vint et que l’enfant grandissait, sont pouvoir commençait à en inquiéter plusieurs. Certains pensaient que c’était peut-être l’œuvre des anges, ou des démons. Un hybride? Peut-être. Certaines mauvaises langues allèrent même jusqu’à le rendre responsable du désastre. Il fut abandonné dans une ville, puis devint apprenti d’un mage. Celui-ci aida beaucoup Adalon à contrôler son pouvoir, mais la guerre finit par rattraper la ville, et le mage mourut en la défendant. Les envahisseurs capturèrent Adalon, voyant en lui une arme de guerre. Mais il les brûla tous pour se venger. Il erra un temps, cherchant un lieu qu’il appellerait maison et des gens qu’il nommerait famille.

Il perdait moins facilement le contrôle de son pouvoir, mais invariablement, lorsqu’il devait l’utiliser pour se protéger, il apportait malheur à son entourage, soit en brûlant accidentellement une grange, soit en carbonisant un groupe de mercenaire qui voulaient l’utiliser pour leurs fins. Il finit par être chassé de tous les villages où il s’établit. Las de tous ces conflits, il partit seul à la recherche d’un havre solitaire, loin des bandits, des mercenaires et des guerres.

Mais sa retraite ne dura pas. Il fut découvert par le Culte du dernier éclat. Ils le convainquirent qu’ils pouvaient l’aider à contrôler son pouvoir à l’aide d’un rituel, mais cela se révéla être une malédiction : il devint une créature morte-vivante, ses flammes devinrent maléfiques et le brûlèrent. Son corps n’était plus que cendre, flammes, fumée et vide. Il voulut tuer l’auteur du rituel, mais il fut possédé par une créature du néant, le dominant et le forçant à consumer la vie et l’âme de gens innocents pour survivre. Les années passèrent alors que le bien qui restait dans Adalon s’éteignait tranquillement.

Un jour, la clarté revint dans son esprit. Son maître avait été vaincu, cela devait être puisqu’il était libre. Mais il ne trouvait ni la joie ni la vie. Il ne pouvait mourir, mais il ne pouvait non plus vivre. Il devait consumer des êtres vivants, mais il savait que c’était mal. L’âme des créatures était aussi détruite lorsqu’il les consommait. Il fit de son mieux pour ne se nourrir que de plantes et de bois. Il fouilla des ruines à la recherche de traités de magie ou de religion qui pourraient l’aider; pas question de chercher de l’aide, cela ne pouvait qu’attirer des ennuis. Il apprit bien peu, mais il finit par découvrir les activités du Culte du dernier éclat et les suivis lorsqu’il apprit au sujet de la « résurrection » d’une certaine créature auparavant scellée.

Psychologique:
Auparavant, Adalon était un jeune homme orphelin à la recherche d’une maison, d’une famille, de tout ce qui pourrait lui rendre son humanité, face à ses pouvoirs effrayants. Il croyait sincèrement trouver un endroit où vivre en paix, mais aujourd’hui, c’est un homme brisé. De ce qu’il était avant ne reste qu’une étincelle au fond de son âme. Il fût possédé longtemps par une force obscure, et tout ce qu’il lui reste est une logique autosuffisante, calculatrice et implacable.

Il est amer, évite les autres par réflexe et s’attend à ce qu’on le trahisse. Lorsqu’il ressent des émotions, il se sent coupable des atrocités qu’il a commises envers des innocents. Cependant, il est facilement pris de sentiments de vengeance, chassant et tuant sans arrière-pensée ses ennemis, le Culte du dernier éclat. Il n’est pas prompt à la colère, mais celle-ci se solde généralement par un désastre. Il prise tout de même le bien, la liberté et l’individualité. Il déteste les dictateurs en tous genres et ceux qui s’en prennent aux innocents. Il espère un jour être libre et redevenir vivant, mais perd rapidement espoir de retrouver sa vie d’antan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adalon - fiche de perso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'univers de la réalité :: Feuille de joueurs-
Sauter vers: