Sérë

Un univers où l'appât du gain, l'égoïsme et la peur ont entrainer la fin du monde connu. Il est temps de faire place à la reconstruction.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ---Le retour---

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Mar 26 Déc - 23:14

Le temps parue suspendu, une éternité se passa alors que le combat venait enfin de se terminer. Plus rien n'était pareille, la lumière pourpre s'était estomper, la tempête c'était même calmer, laissant place a d'immense flocon duveteux. À croire que rien ne c'était passer. Alca ferma les yeux avec douceur. Elle entendait son cœur battre dans sa poitrine, ressentait chacune de ces respirations. Elle était sous le choc de tout ce qui venait de se passer.

Elle ouvrit lentement les yeux et tourna la tête avec lenteur. Il était là, non loin d'elle, ce n'était pas un rêve, ce n'était pas une illusion. Il avait besoin d'elle, comme elle avait besoin de lui. Il était de retour, enfin. Il avait tenu sa promesse.

Elle lâcha son arc, ne se sentant plus en danger. Il tomba sur le sol couvert de neige, sans aucun dommage ni même aucun bruit. Elle partie à la course vers lui et ce malgré qu'elle entendit au loin son ami, Aldebert, lui recommander de faire attention.


Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre, il était celui qu'elle aimait, ils ne s'étaient pas liés car jamais il n'en avait eu l'occasion avant sa ''disparition''. Mais leur lien était plus profond que seulement celui d'un mariage. Ils étaient amis de longue date, meilleurs amis et devenu amant. Ils s'étaient apprivoisé si longtemps avant d'avoir pris cette décision, que seul un amour pur en était ressortie.

Elle se laissa tomber à genoux près de lui et le pris dans ces bras, le serrant avec une force qu'elle ne pensait plus avoir. Elle pouvait enfin le sentir, elle pouvait enfin le toucher. Elle savait qu'en ce moment il avait besoin d'elle, besoin de sa force. Elle ne se laissa pas allez et passa sa cape de laine sur lui. Il semblait si faible en ce moment.

''Amin mélamë...(Mon amour)''

-Allez viens maintenant... rentrons...tu as besoin de repos... Laisse moi t'aider et laisse Aldebert t'aider a y allez... tu es complétement épuiser. Je vais prendre soin de toi tu verras, tu m'as tant manquer... ces années ont été longue... mais je savais qu'on se retrouverait, je n'ai pas bouger... même si tout à changer ici. Ce n'est plus notre forêt d'autrefois...

Elle le serra et alla l'embrasser sur le front, pourquoi lui parlait-elle de tout cela, c'était absurde, il avait besoin de repos et de calme. Il avait besoin de nourriture et de chaleur.

-La tempête se calme, mais il y aura beaucoup de neige... partons...

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Adyelle D'Or

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Mer 27 Déc - 14:25

Enfin, le occultiste avait périt. La jeune demi-ange parcourra son environnement du regard à la recherche d'un nouvel ennemi à abattre. Son corps était fatigué. Son coeur débattait dans sa poitrine à grand coups, mais le ressenti était merveilleux. L'adrénaline parcourant ses veines était euphorisante. Aucun ennemis. Dommage. La lassitude envahit alors son corps, d'abord lentement puis plus rapidement. Les coups reçus avait été douloureux mais dans l'action elle ne les avait pas sentis. Maintenant qu'elle était au repos son être entier était engourdit et lourd. En soupirant, la jeune hybride abaissa les bras et sorti du rayon où se trouvait jadis la tour de lumière les ayant enfermés tous ensemble.

Ses yeux tombèrent alors sur Letos et elle se mordit la lèvre inférieur. Était-ce le temps de l'interroger? Il était indéniable qu'un lien de famille les unissait. Les traits de son visage quasi parfait ressemblait trop à celui de sa chère mère pour ne pas être le cas. Elle s'avança alors vers l'ange lentement. Avec agacement elle essuya le sang qui avait rouler dans son cou puis posa un genou au sol devant l'oncle qu'il était vraisemblablement.

- Seigneur Letos, permettez moi de me présentée ; Adyelle d'Or, fille d'Andaranielle. Je crois comprendre qu'un lien de sang nous unis. Mais d'abord, je voulais vous remerciez d'Avoir répondu si prestement à l'appel.

Elle baissa la tête avec respect comme sa mère lui avait enseigner devant ses supérieurs puis attendit. Elle n'était pas une femme patiente mais cette exercice se devait d'être observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Mer 27 Déc - 15:01

Aldebert regarda la scène de combat se dérouler autour de lui. Il continuait d'analyser chaque chose qui se disait, chaque chose qui se passait. Un mouvement, un son, une phrase pouvait tout changer dans un moment pareil. C'est la raison pourquoi il tressaillit lorsque la victime rendit son dernier souffle en disant ''Puisse ce monde souillé, enfin s'éteindre.''

Aldebert pris une allure un peu sombre. Il regarda sa dague qui n'était plus imbibé de son poison et grogna de mécontement. Il était long à produire et les ingrédients viendrait bientôt à lui manquer. Heureusement qu'il avait toujours une fiole de secours, il devrait l'utiliser car sa prochaine préparation n'était pas encore prête.

Il leva le regard et analysa la scène, le danger était partie, écarter. Il ne restait plus que cet elfe, avec qui il s'était déjà battue. Il était peut être faible en ce moment, mais ce n'était sans doute qu'un subterfuge dans le but de mieux les avoirs, tous.


Il se dirigea vers Alca tout en lui sommant de faire attention, mais visiblement elle ne l'écoutait pas. Ce n'était sans doute pas celui qu'elle avait connu. Du moins il n'était sans doute plus là ou très peu. Impossible de faire confiance à une chose comme celle-là il devait être enfermer de nouveau, ailleurs d'une meilleure façon.

Il sortie son épée et garda sa dague dans sa mains, il alla se placer à coté d'Alca et se placa en position de combat


-Alca, éloigne toi, il n'est en rien celui que tu as connue, il est posséder, ll doit être enfermer à nouveau. Je le connais, je me suis battu avec lui. Je suis désoler de ne jamais t'avoir dit ce que je savais, mais c'était plus simple comme cela, mais l'heure n'est pas à parler, on doit l'enfermer à nouveau.

Aldebert serra les dents, Alca allait lui en vouloir, mais ce n'était pas le moment d'en parler, il fallait agir et vite.

-Il faut que la chose en lui, qui le possède soit enfermer, il faut que le démon qui a remplacé celui que tu connais ne puisse faire de mal a aucune autre personne... surtout du village... Alca tu sais ce qui doit être fait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Jeu 28 Déc - 0:56

Adalon reprit contrôle de lui-même alors que l’elfe nu gémit et s’écroula. Il observa ce qui semblait être une lutte intérieure, puis les marquent se résorbèrent sur le corps de l’elfe avant que celui-ci ne se mette à ramper à quatre pattes. Alors que les autres aventuriers vainquirent le chef des cultistes, Adalon prit un air moins menaçant, la lueur de ses yeux réduite à celle d’une braise. Il s’emmitoufla dans sa cape et approcha lentement, non armé, et avec un air distant.

****Ainsi, l’elfe pouvait résister à la créature. Mais pour combien de temps? En attendant une meilleure solution, il devait absolument protéger l’elfe et cette Alca aussi, si son regain de volonté dépendait bien d’elle. ****

Mal à l’aise, Adalon ne voulait ni interrompre les retrouvailles, ni rester trop près des deux êtres angéliques, qui sentiraient sûrement qu’il était un mort-vivant. Cependant, il vit le grand homme approché, armes dégainées, alors Adalon s’approcha, prêt à intervenir si l’homme tentait d’achever l’elfe, mais compris que l’homme connaissait le danger.


Adalon leva nonchalamment une main de sous sa cape. Un trait de feu fusa de ses doigts et une flamme moyenne apparu sur le sol, à distance sécuritaire de tous, mais assez prêt pour qu’ils sentent sa chaleur réconfortante. Les flammes vacillaient avec la brise et la neige, mais ne s’éteignaient pas, malgré l’absence de combustible. Profitant de l’interruption, Adalon remit sa main sous sa cape et s’adressa à tous ceux qui étaient réunis près de l’elfe nu, sans toutefois cesser de regarder le feu.


- Je me nommes Adalon. J’ai des comptes à régler avec ces cultistes, tout comme vous… J’ai abattu l’un des cultistes qui s’enfuyait, mais d’autres pourraient avoir réussi à s’échapper. Quoi qu’il en soit, le reste du culte finira par comprendre que leur plan a échoué. Ils reviendront, et nous aurions intérêt à être prêt lorsque cela arrivera…

Un dernier coup de vent fit claquer leurs capes et manteaux, puis s’estompa pour laisser la neige tomber avec lenteur sur la plaine blanche. Adalon guetta leur réaction du coin de l’œil, puis porta son regard vers le corps du chef des cultistes.


**** Il faudra fouiller celui-là, il pourrait avoir des informations ou encore mieux, un livre de sorts. ****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celear

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Jeu 28 Déc - 22:36

Letos scruta les alentour de ses yeux doré, avant de porter un regard lourd sur l'assemblé près de l'elfe. Celui-ci semblait avoir réussi à reprendre le dessus sur Dûrion, mais pour combien de temps. Le moindre sentiment de colère ou envie de destruction risquerait de redonner le contrôle à cette entité venue d'un tout autre plan d'existence. Il avait dut sacrifier beaucoup de mortels afin de l'enfermer une première fois et s'il aurait cru que cela aurait put aider les cieux il aurait recommencé sans même hésiter. Cependant, quelqu'un là haut aider les Sombres Venu et tant qu'il n'aurait pas découvert qui les avait trahis il ne pourrait pas enfermer aux cieux le réceptacle de Dûrion. Il pourrait l'enfermer sur terre, mais cela venait à dire de concentrer toute la légion à la défense et donc de laisser les autres Sombres Venu d'agir à leur guise sur terre ce qu'il ne pouvait accepter. La destruction du plan terrestre aurait des répercussions catastrophiques sur le plan céleste. De plus, il était sur que les Sombres Venu ne s'arrêterai pas qu'à ce plan et que leur dessein était bien plus grand que cela. L'amener de force avec lui risquerait de le plonger dans une rage folle et donc laisser Dûrion reprendre le dessus ce qu'il ne pouvait tolérer. Le tuer était hors de question car à comparer à la croyance des hommes, les anges aussi pouvait être vengeur et avoir des émotions tel que la colère, sauf qu'ils apprenaient très jeune à les contenir. De plus, s'il viendrait à être posséder Dûrion aurait un corps beaucoup trop puissant et cela risquerait d'accélérer leurs plan. Soupirant doucement, il ferma les yeux pour faire le vide et prendre le temps d'analyser correctement la situation. Cette Alca semblait avoir joué un grand rôle sur la reprise de contrôle de cet elfe. Mais lui confier l'elfe reviendrait à lui donner un baril de poudre dont la mèche serait déjà allumée. Il n'était pas question de si Dûrion reprendrait le contrôle sur l'esprit faible de cette créature mais quand cela se produirait. De plus, il ne pouvait lui même rester constamment ici à le protéger car ce n'était qu'une question de temps avant que le culte ne tente de récupéré Dûrion.

Une voix douce et à la fois rempli d'émotion le força à sortir de ses pensées. Lentement, il posa son regard sur la jeune femme à genoux prêt de lui. Un regard lourd, froid et empli de dédain vis à vis la chose devant lui. Comment ça soeur, ayant un brillant avenir devant elle avait put tout rejeter pour un mortel. En plus de ce sacrilège, elle avait osé enfanter un hybride, sachant clairement les risques qu'ils engendraient. Sans qu'il ne l'eut cru possible celle-ci le déçu encore plus. Depuis des années elle s'était fermer à son esprit et c'était caché hors de vue des cieux et il comprenait maintenant pourquoi. Elle avait osé commettre le pire crime possible et si cela se saurait elle serait pourchassé et tuer par les anges. Encore une fois elle lui imposait de faire disparaitre ces erreurs, mais bon, ce n'était pas la première fois qu'il ôterait la vie à une de ces ... choses... afin de la protéger de la sainte rétribution. Il lui offrirait cependant une mort rapide et sans douleur car elle n'était pas responsable de son existence, elle ne pouvait que maudire sa mère pour son erreur. Il leva lentement la main vers le ciel, ce qui eut pour effet d'élever lentement Adyelle dans les airs. Elle ressentait sur elle une force incroyable la restreindre de tout mouvement tandis qu'il l'as fit léviter à plus d'un mètre au dessus du sol. Tout ses sens de guerrière lui crier de s'enfuir sans qu'elle ne puisse le faire, le regard doré de l'ange plonger dans le sien. Puis d'une voix lourde il prononca enfin quelque mots.

-(Letos) Enfant du chaos, pleures cette vie qui te fut donné, car jamais un tel destin n'aurait dut être tiens. En te donnant la vie ta mère t'as condamné à la mort et c'est par pitié envers toi que j'y mettrais fin en toute douceur. Endors toi enfant du chaos, endors toi pour jamais te réveiller...

Adyelle ce sentit devenir de plus en plus faible. Elle sentait tout son corps perdre des forces, les battement de son coeur ralentissant plus les secondes passait. Son esprit devenait flou, mais elle ne souffrait pas au contraire elle ressentait une douce chaleur comme l'étreinte de ça mère quand elle était petite. Puis tandis qu'elle s'apprétait à perdre conscience toute s'arrêta. Lourdement elle chuta au sol et en relevant la tête put voir Letos tenir une dague enfoncé dans son bras. En tournant la tête, elle put voir l'elfe qui était possédé un moment plus tôt debout, prenant appuie sur Alca son regard rivé sur Letos. Le tatouage noir qui c'était résorber en un motif autour de son orbite occulaire, s'expendait lentement tandis que la rage reprenait le dessus sur lui. Du sang s'écoulait d'une profonde blessure au ventre qu'il n'avait pas quelques minutes plus tôt.

-(Voronwë) VOUS N'EN AVEZ PAS MARRE DE JOUER AVEC NOS VIES ! Ces années prisonnier avec lui mon fait comprendre à quel point à vos yeux nous ne sommes que des pions! Mais les règles vont changer à présent Letos, tu as le choix que tu prenne la vie de cette jeune femme et en échange je pactise avec Dûrion pour me débarasser enfin de toi, ou tu part MAINTENANT!

Letos serra les dents tandis qu'il arracha le couteau de son bras et posa son regard sur Voronwë qui ne cessait de le dévisager. Il releva lentement un sourcil au dire de l'elfe et reprit parole d'un ton sec.

-(Letos) En pactisant avec lui vous signerez leurs morts à tous ...

-(Voronwë) Alca n'hésitera pas à me suivre dans la mort plutôt que de me voir redevenir un pion dans ton jeu Letos. Je joue mes dernière carte Letos, osera-tu prendre cette chance ?

L'elfe avait un sourrire machiavélique et son aura sombre grandissait en même temps que la marque qui couvrait à présent la moitié de son visage. La machoire de Letos se crispa sous son casque tandis qu'il déployait ses grandes ailes au couleur de l'or. D'un bâtement il s'éleva dans le ciel avant que sa voix ne résonne dans la tête d'Adyelle.

***-(Letos) Nous n'en avons pas fini enfant du chaos, ta mort n'est que reporté. ***

Sans rien dire d'autre il se retourna dans les airs pour partir vers l'ouest. Là où la légion devait être. Il était clair que ce ne serait pas la dernière fois qu'ils entendraient parler de l'ange. Lorsque celui-ci n'était plus qu'un point à l'horizon les muscles de Voronwë se détendirent et la marque se résorba tandis qu'il s'effondra inconscient au sol, sa blessures ruisselante de sang.

///Quelques minute plus tôt///

Voronwë sentant les bras d'Alca se refermer autour de lui se blottit contre elle en souriant doucement. Enfin, elle était là... il l'avait enfin retrouver, lui qui avait presque abandonné tout espoir d'un jour la revoir sentait enfin son étreinte et entendait sa voix. La marque noir se résorbait tranquillement devenant plus qu'un motif  occulte autour de son orbite occulaire droit. Il s'agenouilla au sol pour l'étreindre doucement et l'embrassa avec tendresse sur le front.

-(Voronwë) Inyë ëala va entulessë amin mélamë... (Je suis de retour mon amour)

Il n'écouta pas vraiment les menaces d'Aldebert étant trop concentré sur l'amour de sa vie se trouvant enfin si prêt de lui. Il avait rêvé de ce moment dans cette prison tandis qu'il se battait constamment pour le contrôle de son corps avec cet être qui l'avait envahi. Rien n'aurait put lui faire quitter ses bras, rien sauf cette voix qui retentit au loin. Il l'a reconnaîtrait parmi des milliers, cet ange qui l'avait manipulé avant de l'enfermer avec cette chose. Il le haïssait tant, par sa faute il avait failli ne pas pouvoir tenir sa promesse à sa bien aimé. Il tourna lentement la tête vers l'ange et voyant ce qu'il s'apprêtait à faire prit appuie sur Alca en usant de ces dernière force pour se jeter sur Aldebert.

Il avait nullement le temps de s'expliquer et devait agir vite avant que Letos n'arrive à ces fins. Le prenant par surprise Voronwë put atteindre Aldebert mais celui-ci étant déjà prêt à ce battre lui envoya un coup de sa dague vers le ventre. Cependant, la surprise ne s'arrêta pas là, au lieu de reculer suite à sa blessure Voronwë continua son avancé sur lui rentrant dans sa garde. En un éclair l'elfe attrapa une dague à la ceinture de l'homme avant de pivoter sur lui même afin de prendre de la vitesse et relâcha le couteau qui fendit l'air avant de se planter dans le bras de Letos. Voronwë prit un court instant le temps de sourire à Aldebert avant de se reculer laissant lentement sa dague se retiré du ventre de l'elfe. C'était bien parce qu'il avait fait fit de sa propre sécurité qu'il avait put pénétrer ses défense ça et le fait que l'elfe semblait très bien entrainer au combat. Voronwë se retourna vers Alca qui s'était approché et s'appuya d'une mains sur elle pour rester debout tout en maintenant son autre mains sur sa blessure au ventre.

Puis vint la discussion entre l'elfe et Letos. Le départ de l'ange et finalement la perte de conscience de l'elfe. Voronwë inconscient dans la neige avait un grand sourire aux lèvres. Certes il risquait d'avoir inquiéter Alca, mais il avait obtenu une petite vengeance sur cet ange qui lui avait tant pris. Alca pouvait le sentir, que jamais son amour n'aurait agis de la sorte dans le but de protéger un non-elfe, il l'avait fait par pur égoïsme afin de nuire à cet ange prouvant à quel point il le haïssait.


Dernière édition par Celear le Ven 29 Déc - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alca Vorkail
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Ven 29 Déc - 9:40

Alors que le vent soufflait dans la plaine, faisant tournoyer des flocons de neiges, le temps semblait suspendus de nouveau, pour Alca. Elle pouvait enfin sentir dans ses bras l'elfe de son cœur. Elle l'embrassa sur le front tout en resserrant la cape de laine autour de lui pour le protéger du froid pénétrant. Elle détourna son regard vers son ami, Aldebert, pour lui demander de l'aide, mais elle fut saisi par son regard. Il n'exprimait pas une joie de la fin du combat, non il était empli de colère et même de haine. Aldebert n'avait pas quitter sa position de combat. Alca essayait de comprendre pourquoi, elle ne comprenait pas tout. La seule chose qui lui importait pour elle en ce moment, était que son amour était enfin de retour.

Elle voulu poser la question à Aldebert lorsqu'elle fût interrompu par Voronwë qui se relevait. Elle aurait aimé l'arrêter, aimer le laisser se reposer dans ses bras, mais elle avait relâcher son étreinte le temps de regarder Aldebert. Il avait profiter de cet instant pour se soustraire à elle et s'élancer contre son ami, qui était armé et prêt à se battre. Voronwë fût frapper au ventre par la dague. Alca ne put s'empêcher de lâcher un crie de terreur et de désespoir. Elle sentie son cœur se serrer, il ne pouvait pas mourir, maintenant, il ne pouvait pas l'abandonner après lui avoir adresser que si peu de mot en si longtemps.

Heureusement, elle le vit toujours debout, lançant une dague vers cet ange. Il n'avait peut être pas une blessure si grave alors. Elle n'eut pas le temps de pousser son soupir de soulagement qu'il était déjà tomber sur le sol, sans connaissance.

Aldebert ne continua pas son combat contre l'elfe sur le sol. Il tenait encore son épée dans les airs, Alca comprit qu'il hésitait à savoir s'il devait le tuer ou pas. Elle n'avait donc pas beaucoup de temps, elle marcha à quatre patte dans la neige vers lui, ne sentant pas la brûlure du froid sur sa peau, causé par la neige et le glace sur le sol. Elle alla se placer par dessus Voronwë, le protégeant de son corps afin d'éviter toute attaque possible de la part de son ami.

Les pièce du casses-têtes commencèrent à se rassembler pour former un semblant de compréhension. Elle regarda le symbole près de l’œil de l'elfe. Il partageait son corps avec quelque chose d'autre. Il n'était plus seul. Cette chose se servait de lui pour rester en vie. Voilà pourquoi il était enfermer, voilà pourquoi ils avaient fait de lui un prisonnier. Pourtant en ce moment c'était bien Voronwë qui était là. Il était le plus puissant guerrier elfe. Il pouvait battre n'importe qui et par simple dégoût pour cette chose, il ne l'a laisserait jamais gagner, elle en était sur.

Elle repoussa la cape de la blessure et alla y apposer ces mains. Sa magie était faible, elle avait appris à soigner les animaux, pas les gens, elle avait parfois utiliser sa magie pour aider, mais cela prenait du temps. Elle appliqua ces mains sur la blessure et incanta en quenya, sa langue maternelle. Une petite lumière verdâtre apparue au bout de quelques instant et la blessure se referma un peu. Elle savait maintenant que Voronwë était stable et qu'elle pouvait le déplacer.

Elle regarda Aldebert et voyant la haine dans le regard de celui-ci, elle n'osa lui demandé de l'aide. Elle se releva en prenant Voronwë sur ces épaules comme lorsqu'elle déplaçait autrefois les nombreux bébé animaux qui venait de naître. Elle trouva la force de le faire, grâce à son amour et grâce au technique de déplacement qu'elle avait apprise avec les années.

Elle s'en alla sous le regard des gens présents dans la plaine. Elle partie vers le village, les dents serrer par l'effort qu'elle faisait.

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sere.forumactif.com
Adyelle D'Or

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Ven 29 Déc - 14:02

Un frison parcourra l'échine de la demoiselle. Son regard, d'abord beau avec sa couleur de l'or liquide, devint froid, glacial envers elle. Mais pourquoi ? Que lui avait elle fait pour avoir droit à un tel ressentiment ? Elle avait tant espérée par le passé de trouver des gens de son espèce et d'en apprendre plus sur son côté angélique. Visiblement ce ne serait pas lui qui lui fera se cadeau. Alors, sans s'y attendre ses pieds quittèrent le sol. Un profonde panique s'empara d'elle. Tout son être lui criait de fuir au plus loin et au plus promptement qu'elle le pouvait mais le hic était que justement elle en était incapable...

Son corps, comme paralysé, refusait toute les commandes que son cerveau lui envoyait et encore...Même son esprit devenait flou. Elle avait du mal à enligner deux pensées cohérentes. Une douce chaleur l'envahit, remontant un souvenir d'enfance ; l'étreinte douce et si chaleureuse de sa mère lorsqu'elle manifestait une peur irraisonnée. Elle eut même un petit sourire à se moment de petite euphorie alors que son coeur cessait lentement de battre et que son corps s’engourdissait à vu d'oeil...

Qu'est-ce qu'était un enfant du chaos ? Pourquoi l’appeler ainsi et tenter de la tuée alors qu'elle n'avait fait qu'exister ? Alors que ses dernières pensées lui traversait l'esprit, de plus en plus faible, la force la tuant cessa brusquement et elle chuta au sol, telle une poupée de chiffon qu'on rejetait. Son corps était mou du supplice, heureusement d'ailleurs puisqu'au contraire, la douleur de la chute aurait été des plus douloureuse. Lentement, elle releva la tête et leva son regard sur Letos. Ce dernier avait une dague prit dans le bras. Voilà donc ce qui l'avait sauvée... Sans perdre une seconde de plus elle rampa vers l'humain qui lui semblait plus apte à se défendre si l'ange récidivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldebert

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Ven 29 Déc - 14:25

Aldebert avait regarder Alca quitter avec son fiancé. Il laissait partir son amie avec un démon, une entité violente. Il avait bien compris que pour le moment ce n'était pas cette entité qui était en force, car sinon jamais il ne se serait laisser frapper par sa dague, mais en même temps. L'elfe avait-il voulu mourir, pour ne plus être enfermé. C'était possible. Il devrait parler avec lui, parler avec elle. Il avait tant à faire. Mais le combat n'était pas terminer. Cet ange s'en prenait à cette demoiselle. Il devait agir.

L'ange après avoir été blesser, sans alla sans combat de plus. C'était une chance. Il n'avait plus de poison sur sa lame et devait veiller sur ceux qui était tomber. La demoiselle qu'il ne connaisait pas et le fiancé d'Alca. Il rangea ses armes et alla prendre dans ces bras la jeune demi-ange, sans aucune difficultés. Il l'a colla contre son torse et regarda l'homme au regard de braise.

- Venez avec moi, suivez moi monsieur, nous pourrons allez nous reposer, soigner, et sustenter à ma taverne. J'amène avec moi la demoiselle. Elle vient de subir un grand choc, un peu d'alcool de la chaleur et sa devrait allez, elle ne semble pas blesser, simplement... perdu.

Il regarda autour de lui et ne voyant pas de blesser grave ou de mort. Il continua son chemin, espérant que cet homme qui les avait aidé le suivrait. Il n'aimait pas ne pas savoir qui était proche de son village, et en un instant, beaucoup de nouveau visage était apparu. Il voulait en savoir d'avantage.

(Aldebert quitte pour la taverne avec la demi-ange)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalon

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: ---Le retour---   Sam 30 Déc - 13:16

Si Adalon fut surpris par les actions de l’ange face à la femme aux cheveux d’or, la réaction de Voronwë le surprit tout autant, qui alla jusqu’à subir une attaque pour s’emparer d’une arme et attaquer Letos. Il lui était impossible de faire quoi que ce soit pour l’en empêcher. Il craignit le pire, mais cela semblait plutôt être la volonté de l’elfe que celle de Dûrion. L’ange quitta la plaine sans histoire. Puis, Voronwë perdit connaissance.

*** Alors qu’Adalon prenait note de ne pas sous-estimer le pouvoir des anges, il eut une vision… D’où venait-elle? De Dûrion, de Letos, ou peut-être même de l’elfe? Essayait-on de le manipuler ou était-ce réellement un aperçu du futur? Il n’aimait guère cela, et chassa les images de son esprit, guettant la réaction des autres pour voir si uniquement lui avait eu cette vision. ***


Pendant les quelques instants où sa vision était ailleurs, les autres commencèrent à quitter la plaine. Adalon arqua un sourcil lorsqu’Aldebert s’adressa à lui; il ne se souvenait pas qu’on l’ait jamais appelé monsieur de toute sa vie. Il apprécia tout de même la politesse et accepta l’offre.

-Entendu, je vous rejoindrai à la taverne dans peu de temps. Je veux d’abord m’assurer de ne pas perdre d’indices importants sous la neige.

*** Un tavernier saurait sûrement lui dire tout ce qu’il y avait à savoir sur ce village. D’un autre côté, il se ferait plus probablement accepter par les villageois s’il arrivait à obtenir sa confiance. ***

En suivant du regard le chemin emprunter par le tavernier et la dame, il commença à fouiller le corps du chef des cultistes. Il fut déçu de ne pas trouver de livre de sort, bien que cela l’incite à penser que le cultiste usait probablement de la magie profane ou divine. Il alla jusqu’à lui prendre sa bourse, sa robe, et tout autre objet qui auraient pu lui servir à s’identifier comme membre important du culte. Cela pourrait toujours être utile… Il poursuivit ses recherches pour trouver des indices qui auraient pu être laissés derrière sur le lieu du rituel.

Sa flamme invoquée s'étant éteinte, il fouilla rapidement les restes du cultiste sacrifié, ainsi que tout autre cultiste mort. Malheureusement pour lui, piécettes et gemmes avaient peu de valeur dorénavant, sauf pour faire des alliages et des bijoux. Il ramassa leurs robes, aussi, et alla cacher ce qu’il ne pouvait pas porter dans un creux, près d’une roche qu’il recouvrit de neige. Ce qui allait bientôt être son sort s’il restait dehors plus longtemps alors que les flocons devenaient légion. Il marcha en direction de la ville, tentant avec peine de suivre les traces de pas d’Aldebert parmis les autres pistes.

Durant la nuit, la neige continua à tomber, rendant sa beauté et sa solitude à la plaine. Les signes de combats n'étaient plus qu'une motte ici ou un creux là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ---Le retour---   

Revenir en haut Aller en bas
 
---Le retour---
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» ON S APPROCHE DU POINT DE NON RETOUR !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sérë :: L'an 1-
Sauter vers: